Suivie de la croissance du Blob

Ce week-end, le Blob se porte bien. Il a colonisé toute la surface des boîtes de Pétri. M.Deroo a refait de la gélose qui servira pour un prochain transfert.

Photo prise le 18 septembre

Photo prise le 16 septembre

Fiche d’identité du Blob

Du 16 au 22 septembre, les classe de 6ème effectuent un travail de recherche d’informations concernant le Blob. En effet, pour débuter un élevage de Blob, il faut d’abord se renseigner sur les besoins nutritifs du Blob (dans la nature ou en laboratoire), les conditions de vie qui lui conviennent le mieux mais aussi son mode de reproduction, son déplacement, etc…

Pour cela, les classes de 6ème ont été réparties en deux groupes dans les deux salles informatiques du collège. A partir de ressources disponibles sur un Padlet, les élèves sont allés à la « pêche aux informations » en sélectionnant les données nécessaires pour compléter une fiche d’identité.

Ce travail a été effectué en collaboration avec Mme Wadoux, enseignante documentaliste du collège.

Petit Blob deviendra grand (mais pas trop quand même !)

24h après sa réhydratation, le Blob s’est développé et ses ramifications jaunes s’étendent à présent sur les flocons d’avoine déposés la veille. Il faut ensuite le changer de gélose (on jette le papier filtre sur lequel le Blob avait séjourné) et lui donner à manger. Le Blob se développe assez rapidement : entre le matin et la fin de journée, il a déjà colonisé quelques centimètres carré…

Ici, le Blob a été transféré sur une nouvelle gélose accompagnée de son repas préféré.

Comment réveiller le Blob ?

Le 14 septembre, Mme Lasnier et Mme Parmentier ont réveillé les sclérotes en suivant le protocole d’Audrey Dussutour :

  1. Désinfection du matériel, des mains et de la paillasse de la Blob zone.
  2. Hydratation des sclérotes (2 sclérotes sur 5).
  3. Dépôt d’un sclérote hydraté au milieu de la gélose d’une boîte de Pétri.
  4. Dépôt de quelques flocons d’avoine autour du sclérote (sans en déposer sur le papier filtre).
  5. Mise à l’obscurité (sous des boîtes en carton).

C’est bientôt l’heure de réveiller le Blob…

Le moment est venu de réveiller les sclérotes ! Il faut se préparer en réalisant un support de vie pour le Blob (gélose) et en aménageant un « Coin Blob » dans la salle de SVT : absence de lumière et flocons d’avoine à disposition.

M. Deroo s’est chargé de préparer la gélose avec de l’Agar-agar (un gélifiant). On mélange de l’eau avec de l’Agar-agar (1g d’Agar-agar pour 100mL d’eau). Il faut faire chauffer jusqu’à ébullition puis couler la gélose liquide dans les boîtes de Pétri. Une fois le gel solidifié, on dépose un couvercle sur la boîte et on place les boîtes au frais.